25 juillet 2008

Soissons: Olivier Pasquier, pompier mort dans l'exercice de ses fonctions...

SoissonsLes faits ont eu lieu à Soissons, (29 439 habitants) (ville de Picardie, dans l'Aisne 02) mercredi matin 23 juillet. Les sapeurs-pompiers y étaient appelés pour un essaim de guêpes, sur le toit de la piscine intercommunale. Olivier Pasquier, était en approche des insectes, et s'apprêtait à pulvériser son insecticide sur les indésirables, lorsqu'il glissa sur un dépôt de vase, l'entraînant dans une chute de 5 mètres, sur une dalle en béton. D'abord transporté à l'hôpital de Soissons, il fut ensuite héliportée au centre hospitalier d'Amiens.

fr1Olivier Pasquier, ce jeune pompier professionnel de 25 ans, caporal, n'a pas survécu à ses blessures. Il s'est éteint très tôt, vendredi matin 25 juillet, à 6:00. Les obsèques de ce sapeur-pompier se tiendront à Soissons mardi 29 juillet.

Par Franck Meunier pour Le Billet FD

feedNotre flux RSS | Rechercher un fait divers | Nous contacter | A propos de vos commentaires

Posté par Alerte à 21:03 - Commentaires [14] - Permalien [#]


Commentaires sur Soissons: Olivier Pasquier, pompier mort dans l'exercice de ses fonctions...

    Olivier Pasquier

    NOUS SOMMES LES PARENTS D UN COPAIN D OLIVIER AVEC
    QUI IL EXERCAIT LA MEME PROFESSION. NOUS SOMMES BOULVERSES PAR CETTE TRAGEDIE.
    NOUS PRESENTONS NOS CONDOLEANCES A SA FAMILLE AINSI QU'AUX POMPIERS DE SOISSONS.

    Posté par maminick, 27 juillet 2008 à 22:23 | | Répondre
  • :(

    Mes respectueuses condoléances à sa famille, à ses amis pompiers. Un pompier qui meurt est quelque chose de très dramatique, parce que les pompiers sont ces gentils hommes qui sauvent la vie des autres.

    Posté par Sylvie C, 27 juillet 2008 à 23:54 | | Répondre
  • Courage !

    Un soldat du BIEN s'en est allé. Son corps à la patrie, son âme à Dieu, son honneur à lui ! Tout le monde aime les pompiers. Je crois qu'ils le savent déjà.

    Je présente à sa famille et ses amis mes condoléances affectueuses depuis Aix. Du courage dans cette épreuve, il en faudra, et je la connais cette épreuve...
    J'embrasse tout le monde.

    Posté par Ambre, 28 juillet 2008 à 00:54 | | Répondre
  • ...

    Mes sincères condoléances à la famille de ce jeune pompier, et à tous les pompiers de Soissons.

    Posté par Marc, 28 juillet 2008 à 17:12 | | Répondre
  • ...

    Mes sincéres condoléances a la famille de ce brave pompier qui a fait preuve de courage..... pareille au pompier de soissons.

    Posté par billoir, 29 juillet 2008 à 12:45 | | Répondre
  • Mes condoléances

    Bonjour,
    Je présente moi aussi mes condoléances à la famille de ce pompier, ainsi qu'à tous les pompiers, de Soissons, et des environs. Je pense à vous tous.

    Posté par Charlotte, 29 juillet 2008 à 14:50 | | Répondre
  • trop injuste

    la vie est injuste : les pompiers, les sauveurs, les hommes méritants s'en vont en mission; et drame, ils n'en reviennent pas

    condoléances, courage à la famille, à la compagne de Pascal (aide soignante au C.H), à toute l'équipe des pompiers de soissons, notre belle ville

    je suis de tout coeur avec vous, très marquée, très choquée par ce pénible drame

    Posté par soissons02, 29 juillet 2008 à 15:40 | | Répondre
  • OLIVIER PASQUIER

    Félicitation pour l'organisation des funérailles d' OLIVIER. Vous lui avez rendu un grand hommage; il le méritait bien et courage à tous les sapeurs pompier pour cette dure épreuve et merci encore

    Posté par MAMINICK, 29 juillet 2008 à 21:54 | | Répondre
  • Adieu sapeur-pompier !

    J'ai lu le billet avec un peu de retard, qu'on me pardonne. Je viens apporter ma modeste contribution pour la mort malheureuse de ce pompier. Il est sûr est certain que 25 ans n'est pas l'âge pour mourir, mais la vie est ainsi faite, elle prend aléatoirement la vie de l'un, de l'autre. Je présente mes condoléances à sa famille, à ses amis, à sa fiancée, (qq en parle plus haut), et aux pompiers pour qui j'ai beaucoup d'estime. Courage dans cette épreuve.

    Adieu, Olivier.

    Posté par Granada, 30 juillet 2008 à 02:38 | | Répondre
  • Adieu à Olivier

    C'est toujours injuste de perdre l'un des sien, surtout de cette façon là!

    C'est pourquoi je souhaite adresser ce message à sa famille, son amie et à tous ses collègues à qui je souhaite beaucoup de courage et pour qui j'ai beaucoup de compasion.

    De plus j'ai une pensée pour Olivier que je pense on n'oubliera jamais!!!!!!!!

    Amicalement

    Mandie02.

    Posté par Mandie02, 31 juillet 2008 à 13:45 | | Répondre
  • PAS DE PETITES INTERVENTIONS !!

    Je suis la maman d'un copain de formation d'Olivier et nous sommes tous très touchés par ce drame.

    Nous pensons très fort à nos enfants dans ce cas, je me dis qu'ils étaient 21 copains pendant cette formation , ils ne sont plus que 20 et ils sont tous très malheureux.

    Il n'y a pas de petites interventions dans ce métier et ces jeunes et moins jeunes ont un courage qui ne se mesure pas.

    Heureusement il y a une très grande solidarité dans cette "grande famille".

    COURAGE A TOUS LES POMPIERS DE FRANCE ET A LA FAMILLE D'OLIVIER.

    Posté par JOELLE, 31 juillet 2008 à 13:56 | | Répondre
  • Sincères condoléances à la famille

    A cette triste occasion, nous adressons toutes nos condoléances à la famille du défunt


    http://citoyen-prevention-routiere.over-blog.com/

    Posté par bruno.cremont, 31 juillet 2008 à 19:43 | | Répondre
  • Adieu, sergent

    Merci aux habitants. Eux mesurent parfaitement ce que représente la mort d'un soldat pompier, ils en comprennent le sens tragique. Le gouvernement n'a pas bougé, c'est vrai. Faut dire que pour lui, idéologiquement, un pompier, de surcroît français, ce qui de nos jours est presque une tare, ne représente pas grand chose dans le grand calcul politique. Tout ce qui représente la nation est indigne pour ces gens. Qu'importe, que ces gens ne soient pas venus. C'était la communion du peuple, qui lui ne s'est pas trompé, venu dire au revoir à un pompier, parce qu'entre les deux, il existe une longue histoire d'amour.

    Adieu! Sergent Pasquier

    Posté par Arthur, 01 août 2008 à 01:16 | | Répondre
  • Toutes les condoléances à ce garçon qui a donné sa vie pour servir.
    --------------------
    Une médaille de l'ordre national du Mérite qui arrive enfin pour le récompenser.
    -------------------
    JORF n°0284 du 6 décembre 2008 page 18608
    texte n° 2
    DECRET
    Décret du 4 décembre 2008 portant nomination
    NOR: IOCA0826089D
    Ministère de l'intérieur,
    de l'outre-mer et des collectivités territoriales
    Par décret du Président de la République en date du 4 décembre 2008, pris sur le rapport du Premier ministre et de la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d'honneur, chancelier de l'ordre national du Mérite, vu la déclaration du conseil de l'ordre en date du 29 octobre 2008 portant que la présente nomination est faite en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, et notamment l'article R. 26 du code de la Légion d'honneur et de la médaille militaire rendu applicable à l'ordre national du Mérite en vertu de l'article 23 du décret du 3 décembre 1963, est nommé :
    Au grade de chevalier

    M. Pasquier (Olivier), caporal, sapeur-pompier professionnel au centre de secours principal de Soissons (Aisne).

    Posté par Vivre ou mourrir, 06 décembre 2008 à 17:28 | | Répondre
Nouveau commentaire